Communiqué de presse


 – HOSPIMEDIA

Le Syndicat des départements d’information médicale (Sdim) a tenu son assemblée générale le 17 juin dernier et a procédé au renouvellement de son conseil d’administration. La présidence a été confiée au Dr Raphaël Demettre, médecin Dim au CH de Bar-le-Duc (Meuse). Il remplace le Dr Christophe Ségouin, médecin Dim au groupe hospitalier Lariboisière-Saint-Louis (Paris), en poste depuis la création du syndicat en avril 2014 (lire notre article). Le nouveau conseil comporte vingt-trois membres, médecins et techniciens de l’information médicale, issus d’établissements publics et privés répartis sur le territoire métropolitain, indique le syndicat dans un communiqué.

Le reste du bureau est composé :

  • du Dr Gilles Madelon, médecin Dim au centre MGEN Trois épis (Haut-Rhin), élu vice-président ;
  • du Dr Thierry Gaches, médecin Dim au centre hospitalier intercommunal de Cornouaille (Finistère), secrétaire général ;
  • de Christine Pinson, du CHU de Toulouse (Haute-Garonne), trésorière, assisté de Stéphane Daniel, du CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine) ;
  • de Pascale Hautin, technicienne de l’information médicale (Tim) au CHU de Poitiers (Vienne), secrétaire générale adjointe.

Le Sdim rappelle que ses objectifs sont de défendre le respect de l’indépendance professionnelle et du secret médical, améliorer l’attractivité, garantir les moyens et compétences en adéquation avec la formation. De son côté, la section Tim a ouvert trois chantiers : le statut, la reconnaissance des spécificités du métier et l’accompagnement Tim au sein des groupements hospitaliers de territoire (GHT).

Géraldine Tribault

PARIS, 22 juin 2017 (TICsanté) – La direction générale de l’offre de soins (DGOS) a publié deux documents fournissant des précisions importantes sur les départements de l’information médicale (DIM) de territoire.

Chaque groupement hospitalier de territoire (GHT) doit mettre en place un DIM de territoire, lequel se substituera aux DIM de chaque établissement, rappelle-t-on. Pour ces nouvelles structures, la DGOS a publié un modèle de règlement intérieur et un modèle de charte de fonctionnement.

Ces documents sont le fruit des travaux d’un groupe qui s’est réuni plus de 7 fois depuis début 2017, a précisé la DGOS le 9 juin, interrogée par APMnews à la suite de la 13e réunion du comité national de suivi des GHT, qui s’est tenue le 7 juin.

Le modèle de règlement intérieur, mis en ligne sur le site de la DGOS, fournit sur 9 pages un modèle de définition du DIM de territoire, de ses ressources et de son organisation, et donne des précisions sur la participation du médecin responsable de la structure aux instances du GHT.

Le document regroupe à la fin les différents textes de référence sur le sujet.

Le modèle de charte de fonctionnement propose, sur environ 10 pages, des règles plus opérationnelles sur les missions ou le fonctionnement du DIM de territoire.

Son élaboration, plus souple que le règlement intérieur, « a vocation à reposer sur une démarche partagée avec les professionnels de l’information médicale », souligne la DGOS sur son site.

Deux autres documents sur le DIM de territoire « sont en cours de finalisation »:

  • un guide qui présentera les orientations méthodologiques et les différents modèles organisationnels possibles
  • une foire aux questions qui rappellera les règles relatives à la gestion des données personnelles. Cette foire aux questions a été validée par la Commission nationale informatique et libertés (Cnil).

Quatre principes forts

L’élaboration de ces documents a été guidée par « quatre principes forts » qui ont été soulignés le 7 juin, lors du comité de suivi des GHT en présence des représentants de la Société francophone de l’information médicale (Sofime), souligne-t-on à la DGOS.

Nous rappelons que le SDIM a contribué également à la production de ces documents et ce dès le premier jour des travaux. De plus le SDIM a introduit la place des TIMs de GHT dans les débats  !

Le premier est celui d’une « souplesse d’organisation » et d’une « variété de modèles déclinables ».

Le deuxième sur lequel une attention est à porter est l’équilibre à garder entre les missions organisées de façon transversale et celles qui continuent de l’être à l’échelle des établissements.

Le troisième principe est celui d’une responsabilité « forte » du médecin responsable du DIM de territoire, celle-ci étant à traduire dans la gouvernance du GHT.

Le dernier est celui d’une « progressivité dans la mise en oeuvre » du DIM de territoire, qui dépendra fortement de la convergence des outils de travail, en particulier des systèmes d’information, souligne-t-on à la DGOS.

Les trois grandes missions du DIM de territoire évoquées dans la charte:

·       L’analyse médico-économique du GHT, afin de contribuer à la définition des orientations stratégiques du groupement et des prises de décisions stratégiques de chaque établissement partie, à l’élaboration et au suivi du projet médical partagé, à la qualité et la sécurité des prises en charge, ainsi qu’aux missions de recherche clinique et épidémiologiques du GHT. A ce titre, le DIM de territoire tend à aboutir à une harmonisation des pratiques dans une réflexion collégiale sur la politique qualité et les indicateurs médicaux communs d’activité.

·       L’exhaustivité et la qualité des données recueillies et produites, issues des systèmes d’information de chaque établissement partie du groupement, transmises dans le cadre du PMSI. Le DIM de territoire tend à aboutir à une harmonisation des pratiques sur la production du PMSI, les règles médico-administratives et les contrôles externes et la veille réglementaire.

·       La sécurité, l’intégrité, le respect du secret professionnel et la confidentialité des informations médicales nominatives des patients pris en charge par le GHT, ainsi que la participation au fonctionnement d’un système d’information, tant sur les outils propres du DIM que sur l’ensemble des applicatifs permettant la production des informations médicales et soignantes. A ce titre, le DIM de territoire tend à aboutir à une harmonisation des pratiques sur les outils du SIH, la politique des droits d’accès et le rôle d’expertise sur la gestion des archives médicales.


Marisol Touraine annonce des mesures concrètes pour valoriser l’exercice médical à l’hôpital public

Marisol Touraine annonce des mesures concrètes pour valoriser l’exercice médical à l’hôpital public Source : Ministère des Affaires sociales et de la Santé « Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, annonce aujourd’hui des mesures concrètes pour favoriser l’engagement des jeunes diplômés dans une carrière médicale hospitalière, fidéliser […]


Communiqué : GHT : les médecins DIM sont aux premières loges le Syndicat des DIM reste vigilant

26/05/2016 : Communiqué de presse : GHT : les médecins DIM sont aux premières loges le Syndicat des DIM reste vigilant Les conditions dans lesquelles vont s’organiser les départements d’information médicale dans les GHT vont constituer un test pour l’ensemble des équipes médicales. C’est aussi un challenge dans un contexte […]


Le SDIM interviewé aux journées EMOIS 2016

Le SDIM interviewé aux journées EMOIS SIH solution propose sur son site une interview de la profession, tournée lors des journées ADELF-EMOIS de 2016 de Dijon Vos représentants du Syndicat des DIM exposent à cette occasion, les difficultés exprimées par certains médecins  DIM , soulignent les besoins en formations spécifiques , dans un contexte […]


Projet de décret sur les GHT: le syndicat des DIM à moitié satisfait

PARIS, 1er mars 2016 (APM) – Le Syndicat des médecins, pharmaciens, biologistes et odontologistes des départements d’information médicale (Sdim) dresse un tableau en demi-teinte des mesures prévues par le projet de décret sur les groupements hospitaliers de territoire (GHT), dans un communiqué diffusé mardi. L’article 4 du projet de décret, […]


Communiqué du SDIM : DIM et GHT

Communiqué du SDIM : DIM et GHT Le 29 février 2016 La loi de modernisation de notre système de santé prévoit de rassembler les centres hospitaliers en groupements hospitaliers de territoire (GHT) et de mettre en place un département d’information médicale territorial coordonné par un médecin. L’article 4 du projet […]


L’information médicale s’organise pour définir ses missions au sein des futurs GHT 1

Publié le 27/10/15 – HOSPIMEDIA Le fait L’information médicale est concernée en premier lieu par les GHT. Les professionnels de santé impliqués s’attellent donc à définir en amont ce que contiendra la mission de médecin Dim de territoire. Loin d’être cantonné au codage des actes, il participera à la stratégie […]