Communiqué en réaction aux propos tenus sur la fonction DIM dans les GHT


Communiqué en réaction aux propos tenus sur la fonction  DIM dans les GHT

La mission centrale des DIM, et notamment des DIM de territoire, dans l’organisation et la gestion des futurs GHT ne fait pas de doute, alors que de nombreux DIM sont déjà en souffrance par manque de moyens, de soutien, voire victimes d’un authentique harcèlement dans leur environnement actuel.


L’information médicale est d’ailleurs la seule fonction médicale dont la mutualisation est prévue d’emblée dans le texte de loi actuellement en discussion au Sénat.
Les DIM d’établissements associés aux futurs DIM territoriaux seront au coeur du dispositif associant diagnostic stratégique, pilotage, sécurisation des recettes, respect de la confidentialité des informations médicales, etc.


Conscient de ces missions à hautes responsabilités, le syndicat des DIM (SDIM) s’étonne et s’inquiète des propos tenus par Mme Jacqueline HUBERT, DG du CHU de GRENOBLE et coresponsable de la mission GHT, lors d’un colloque organisé le 9 septembre par le Syncass-CFDT (propos rapportés par HOSPIMEDIA dans son édition du 11/09). En effet, Mme HUBERT, à l’évocation de la fonction achat et de l’information médicale aurait dit « on s’en fout un petit peu de ces missions-là ». Le mépris marqué par cette affirmation mériterait que Mme HUBERT justifie ses propos et surtout que la mission GHT clarifie sa position quant à la place qu’elle souhaite accorder au DIM au sein des futurs GHT.

Pour le Syndicat des DIM,

Christophe Segouin, Raphaël Démettre

Le 12 septembre 2015

Print Friendly

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *